Caractéristiques
Année de construction:  1944
Places:                         2 (pilote + 1)
Puissance:                   100 CV
Poids maximum:           580 kg
Vitesse de croisière:     135 km/h
Rayon d'action:             400 km
 
 
 
Historique
 
L'origine du Piper J-3 Cub remonte à 1927 lorsque un industriel du pétrole, William T. Piper, s'associe à C. Gilbert Taylor, un ingénieur autodidacte. De cette collaboration naîtra le Taylor E-2, avion dont sera issu le futur J-3 (premier vol en septembre 1930). L'E-2 sera rebaptisé par W. T. Piper J-2 pour souligner l'apport de Walter Jamouneau, un jeune ingénieur qui améliora l'appareil.

Après que les deux associés se soient séparés, W. T. Piper acquit les droits du Taylor Cub et fonda en 1937 la Piper Aircraft Corporation qui prit ses quartiers près de l'aéroport de Lock Haven en Pennsylvanie (USA) et se mit à produire l'avion propulsé par un moteur Continental sous le nom de Piper J-3 Cub. Le succès fut au rendez-vous et plus de 8'000 machines seront vendues dans les trois ans qui suivirent.

L'US Army acheta l'appareil en 1941 qui reçu l'appellation militaire de L-4 Grasshopper (Sauterelle). Au cours de la deuxième guerre mondiale, il servit comme biplace léger d'observation et de liaison. Au sortir de la guerre, l'avionneur avait assemblé 14'125 J-3 civils et 5'703 Cub militaires dont 2'338 servirent en Europe.
Sur les 1'203 L-4 déclaré comme surplus par l'armée américaine sur le continent, la firme Périat et Petignat décida en 1946 d'en acheter 74 stationnés, pour la plupart, sur un aérodrome près de Naples. Au printemps et en été 1947, une cinquantaine de "Piper" s'alignent dans la plaine de Courtedoux. 4 ont été perdus et 20 ont été vendus en Italie ou en Suisse.

Les 401 J3C-65 immatriculés en Europe en 1995 sont pour la plupart d'anciens L-4 militaires et, parmi ceux-ci, 71 sont encore immatriculés en Suisse dont l'HB-OXD, propriété du Groupe de vol à moteur de Porrentruy.
Une rénovation de celui-ci a débuté au mois d'octobre 1999 sous la conduite d'Yvan Pineau, alors mécanicien de l'atelier du GVMP. Durant l'hiver 1999-2000, Yvan Pineau a procédé au démontage et remontage complet de la cellule. Seul le moteur, qui a été remplacé en 1998, n'a pas été touché par cette rénovation (il a depuis été changé en 2009).

La rénovation a été poursuivie par l'atelier MécanAir SA à Ecuvillens à la suite de la fermeture, pour raisons économiques, de l'atelier de mécanique du GVMP. Yvan Pineau a terminé, dans le cadre de son mandat auprès de MécanAir SA, le remontage et la finition du Piper L4; celui-ci ayant été déplacé par camion à Ecuvillens au début du mois d'avril 2000. Le mercredi 14 juin 2000, rendez-vous est pris entre le pilote Alex Gruendisch et MécanAir SA à Ecuvillens pour procéder à l'ultime étape de la rénovation de notre Piper L4, soit le premier vol.

Et depuis, de nombreux pilotes et passagers savourent le plaisir de voler dans un authentique « old-timer ».
 
Le 1er juillet 2015, cet avion a été vendu et est devenu la propriété d'un heureux pilote qui le met à disposition des membres du GVMP. Vous pouvez contacter le comité du club pour connaître les conditions de son utilisation. 
 
 
Cockpit L4

Informations supplémentaires